Médaille d'Argent 2011 au Concours Général Agricole de Paris

La Lieutenante Plaisir & Bienfaits

Notre oliveraie traditionnelle

Une propriété familiale transmise depuis deux siècles

Notre oliveraie s'étend aujourd'hui sur 48 hectares et compte 13 000 oliviers plantés progressivement au fil des générations. Nous y cultivons essentiellement les quatre variétés reconnues par l'Appellation de la Vallée des Baux de Provence :

  • la Salonenque ou plant de salon est une variété exceptionnelle, très ancienne, peut-être originaire de Thessalonique, d'où son nom. Typique des Bouches du Rhône, ses fruits sont en forme de poire. Cueillis vert tendre en octobre, après préparation, ils deviennent les fameuses Olives Cassées de la Vallée des Baux de Provence, distinguées par une A.O.P.. Quand ils virent au mauve en novembre, ils entrent dans l'assemblage de notre huile d'olive, lui apportant finesse et douceur.
  • la Béruguette, appelée aussi Aglandau, est une variété d'olive qui donne à notre huile d'olive sa couleur verte caractéristique, ses arômes de verdure, sa saveur extraordinaire d'amande verte, son caractère, son ardence (piquant), ses qualités de conservation prolongée, et enfin sa typicité. Préparée en olive de table, elle devient aussi la fameuse Olive Cassée de la Vallée des Baux de Provence A.O.P..
  • la Verdale des Bouches du Rhône, olive de forme allongée à points blancs, a pour particularité de bien résister au froid, sur nos parcelles particulièrement exposées au mistral. Elle apporte à notre huile d'olive des arômes herbacés et de pomme verte. Elle est également préparée comme olive de table en vert.
  • la Grossane, rapportée, selon la légende, des croisades par les Seigneurs des Baux, est une olive charnue, typique de la Vallée des Baux, qui donne, après préparation, la délicieuse Olive Noire de la Vallée des Baux de Provence, distinguées par une A.O.P.. Utilisée pour notre huile d'olive, elle lui apporte de la douceur et des arômes d'amande douce.

Nous cultivons également d'autres variétés :

  • la Picholine, originaire du Gard, doit son nom aux frères Picholini qui, au début du XVIIIème siècle, rendirent les olives vertes comestibles en les enfouissant dans un mélange de cendre de bois et de chaux. Principale variété française pour la préparation des olives de table en vert, elle est cueillie de septembre à fin octobre. Récoltée plus tardivement, elle apporte à notre huile d'olive ardence (piquant) et notes herbacées.
  • le Cailletier, originaire des Alpes-Maritimes, favorise la pollinisation de nos vergers. Cueillie tournante, elle apporte à notre huile d'olive des arômes d'amande verte ou fraîche. Récoltée noire à pleine maturité, elle devient une petite olive noire de table.